Accueil du site > Actualité de la recherche > Actualités scientifiques




Recherchez sur ce site


Problèmes inverses en optique anidolique

19 février 2019

Dans un travail récent, Quentin Mérigot, Jocelyn Meyron et Boris Thibert ont développé un algorithme permettant de concevoir et construire toute une famille de composants optiques, lentilles ou miroirs, permettant de transporter l’énergie lumineuse de manière optimale et précise. Ce travail s’appuie sur de nouvelles méthodes numériques très efficaces pour la résolution de certains problèmes de transport optimal.

L’optique anidolique, ou optique non-imageante, a pour objet la conception de dispositifs de transfert optimal d’énergie lumineuse entre une source de lumière et une cible. Le problème général consiste à concevoir la forme d’un miroir (ou d’une lentille) qui réfléchit (ou réfracte) la lumière émise depuis une source vers une cible, les distributions d’intensité et la géométrie de leur support étant prescrites. Les applications incluent la conception de fours solaires, de lampadaires, de phares de voitures, et plus généralement l’optimisation de zones d’éclairages et de réduction de la pollution lumineuse. Il existe plusieurs variantes des problèmes inverses de modélisation de miroirs ou de lentilles, en fonction de la géométrie de la source lumineuse et de la cible à éclairer. Nous choisissons de présenter ici le problème du réflecteur en champ lointain […].

Lire le texte de l’actualité scientifique

PDF - 2.5 Mo

Contacts :

Quentin Mérigot est professeur à l’université Paris-sud. Il est membre du laboratoire de mathématiques d’Orsay (LMO - CNRS & Université Paris-Sud).

Jocelyn Meyron a réalisé sa thèse de mathématiques appliquées au laboratoire Jean Kuntzmann (LJK - CNRS, Grenoble INP, Inria & Université Grenoble Alpes).

Boris Thibert est maître de conférence à l’unversité Grenoble Alpes. Il est membre du laboratoire Jean Kuntzmann (LJK - CNRS, Grenoble INP, Inria & Université Grenoble Alpes).