Accueil du site > Année des mathématiques




Recherchez sur ce site


Année des mathématiques, mars 2020

Sélection d’événements à destination du grand public, des enseignantes et des enseignants, qui se dérouleront dans le cadre de l’année des mathématiques. Visitez le site Année des mathématiques.

SEMAINE DES MATHS : METTONS EN SCENE LES MATHEMATIQUES

Festival Learn-O
L’acronyme LEARN-O pour « Ludique, Educatif, Autonome, Réflexif, Neuro-ergonomique et Ouvert » reflète toutes les facettes du projet ainsi que sa fonction principale : apprendre (« to learn »). Dans ce projet innovant, les élèves de la maternelle au supérieur sortent du cadre de la classe (cour de l’école,…) et sont munis de doigts électroniques. Ils se déplacent le plus rapidement possible dans un quadrillage de balises pour réaliser des activités en suivant des consignes basées sur des compétences scolaires (maths / géographie / histoire de l’art…). Le Festival LEARN-O « Course de maths » rassemblera de nombreux ateliers LEARN-O ouverts aux élèves et à leurs accompagnants (enseignants, AVS, parents) ainsi qu’à toute personne désireuse de tester le concept, autour des mathématiques mais aussi de la musique, des arts, du sport, et de l’éco-responsabilité.
Doubs | Besançon | 09/03/2020

Man Ray et les équations shakespeariennes
Projection du film « Man Ray et les équations shakespeariennes », suivi d’un débat avec Sylvie BENZONI, mathématicienne, directrice de l’Institut Henri Poincaré, et l’une des intervenantes ou l’un des intervenants du film.
Paris | 09/03/2020

« Journées Filles et Maths : une équation lumineuse » à la Sorbonne
Les associations Animath et femmes & mathématiques et LAPS/équipe du matin et la DAAC – Rectorat de Paris proposent aux élèves de 3ème et de 2nde « Journées Filles et Maths : une équation lumineuse » Programme de la journée • accueil • conférence sur l’Intelligence Artificielle donnée par Aurélie Jean, Numéricienne - Alumna en mécanique et génie civil à l’ENS Paris-Saclay et docteur en ingénierie et sciences des matériaux à Mines Paris-Tech • atelier sur les stéréotypes et les métiers • speed meeting : rencontrer des femmes travaillant en lien avec les mathématiques • déjeuner • pièce de théâtre-forum interactive Dérivée qui met en scène une lycéenne à l’heure des choix d’orientation, avec une partie improvisation avec le public.
Paris | 09/03/2020

« A partir de Léonard ! »
Animations par Jean-Jacques Dupas, ingénieur-chercheur au CEA
Léonard est surtout connu pour son œuvre graphique, cependant les mathématiques tenaient un rôle primordial dans son œuvre, ne disait-il pas « Ne laissez pas les non-mathématiciens me lire ». Cependant il a essentiellement travaillé sur les sujets suivant en maths : • Les Éléments d’Euclide (initié par Luca Pacioli). • Les polyèdres (sous l’impulsion de Luca Pacioli pour le de Divina Proportione). J’ai montré qu’il a été un précurseur dans le domaine des patrons, avant Charles de Bovelles et Dürer. • Les découpes polyédriques et la duplication du cube (évidement il n’a pas réussi puisque Max Dehn a montré que certaines découpes sont impossibles au XXème siècle et la duplication du cube, un des trois problèmes de l’antiquité s’est aussi révélée impossible). • La quadrature du cercle, qui est aussi un des trois problèmes de l’antiquité, avec les lunules (évidement il n’a pas réussi, les siècles suivants ont démontrés l’impossibilité de cette quadrature). • Le théorème de Pythagore où il a donné une démonstration géométrique nouvelle. • La perspective et en particulier la perspective sphérique. Après une petite révision de géométrie (polygones + polyèdres), je m’appuie beaucoup sur le vocabulaire et l’histoire, Nous évoquerons la vie et l’œuvre de Léonard de Vinci. Puis nous construirons pas à pas un solide (un tétraèdre par exemple), puis nous construirons de façon collaborative un solide à la manière de Léonard de Vinci (certainement un dodécaèdre évidé). Pour des élèves de CM2.
Paris | 09 et 12/03/2020

Exposition « Remember Maryam Mirzahkani »/Table-ronde :La place des femmes dans les mathématiques
Les carrières scientifiques sont souvent différentes pour les femmes et pour les hommes. A l’occasion de l’exposition de photos (Mardi 10 au mardi 17 mars) retraçant le parcours exemplaire de la mathématicienne Maryam Mirzahkani, une table ronde est organisée pour évoquer la place des femmes dans les mathématiques à Rennes et dans le monde.(Mercredi 11 mars 2020 : 17h30 Vernissage de l’exposition-18h30 Table-ronde) Lieu de l’évènement : MIR – 7 quai Châteaubriand - Rennes Mathématicienne iranienne, Maryam Mirzahkani (1977- 2017) est la seule femme à avoir obtenu la médaille Fields en 2014, cette récompense prestigieuse équivaut au prix Nobel.
Ile-et-Villaine | Rennes | 10/03/2020

Daredevil : mais comment fait-il ? - Conférence tout public sur le son, les maths et les super-héros
Le son se propage tout autour de nous, se modifiant au fur et à mesure de sa course, avant d’être entendu par nos oreilles. Au même titre que nos deux yeux nous permettent d’appréhender l’espace environnement, nos oreilles aussi sont capables de restituer le relief. Mais à la différence de la vue, focalisée devant nous, l’ouïe nous apporte des informations dans toutes les directions de l’espace. Comment cela est-il possible, alors que nous n’avons que deux tympans en guise de microphones ? Nous allons répondre à cette question en passant par la modélisation mathématiques et le calcul numérique des équations régissant la propagation du son dans l’air. Puis nous présenterons diverses applications, héroïques comme grand public, directement issues de ces recherches en mathématiques numériques. Exposé en lien avec la « salle des échos » et la collection « instruments scientifiques » du Musée des Arts et Métiers. L’exposé a lieu dans le cadre du cycle de conférences « Une invention, des mathématiques » organisés par la SMAI et le Musée des Arts et Métiers. Ce cycle de conférence est destination des classes de lycées et de leurs enseignantes et enseignants, l’exposé est précédé de la visite du musée avec la mise en valeur d’objets phares dont en général un objet ou une collection en lien avec le sujet de l’exposé.
Paris | 10/03/20

« Des fautes d’orthographe pour se protéger de l’ordinateur quantique ? »
Conférence de Matthieu Lequesne, doctorant Sorbonne Université et Inria, membre de l’association Animath.
Le cerveau humain n’a aucun mal à corriger les fautes d’orthographe, tant qu’elles sont peu nombreuses. On peut alors s’amuser à glisser volontairement quelques fautes d’orthographe dans un texte afin de passer un message secret. Dans cette conférence, on verra comment cette idée simple pourrait servir de solution pour sécuriser les communications privées dans les systèmes de communication du futur. Cette conférence est destinée aux élèves de lycée.
Paris | 10/03/2020

« Mouvement brownien et marche au hasard »
Conférence de Jean-François Le Gall, professeur à l’université Paris-Sud, membre du laboratoire de mathématiques d’Orsay (LMO - CNRS & Université Paris-Sud) et membre de l’Académie des sciences.
Déroulé de la matinée : • 9h15-10h15 : visite de la Coupole de l’Institut de France • 10h30 -11h30 : conférence de Jean-François Le Gall • 11h30 – 12h00 : questions des lycéens Résumé de la conférence Le mouvement brownien doit son nom au botaniste britannique Robert Brown qui observa en 1828 le mouvement erratique, n’obéissant à aucune loi connue, de fines particules en suspension dans l’eau. Un article fameux d’Albert Einstein en 1905 établit la loi de probabilité du mouvement brownien, avec une formule qui sera utilisée plus tard par Jean Perrin pour calculer le nombre d’Avogadro. La construction de l’objet mathématique appelé mouvement brownien est l’œuvre de Norbert Wiener en 1923 et repose sur la théorie moderne de la mesure. Pour les mathématiciens, le mouvement brownien est étroitement lié aux marches au hasard qui décrivent, par exemple, l’évolution du gain d’un joueur qui à chaque étape perd ou gagne un Euro avec probabilité 1/2. Nous retracerons l’histoire du mouvement brownien et présenterons quelques propriétés remarquables de cet objet, et nous expliquerons aussi ses liens avec les marches au hasard. Si le temps le permet, nous évoquerons certains problèmes d’énoncé très simple qui résistent encore aux efforts des mathématiciens. Cette conférence est destinée aux lycéens.
Paris | 11/03/2020

Journée Maths Monde 2020
La journée Maths Monde conclut le travail annuel du groupe Maths-Monde de l’IREM de Paris : différents intervenants se succèdent, toutes les demi-heures environ, et représentent un pays. Ils proposent une leçon sur le thème choisi, dans la langue (avec parfois traduction simultanée) et dans l’esprit du pays, et décrivent brièvement les spécificités du système scolaire de ce pays. Ils sont natifs ou non, chercheurs, professeurs de mathématiques en section européenne. La journée se termine par une conférence sur le thème donné, un bilan ou un débat (suivant les années). En 2020 le thème de la journée est "Suites".
Paris | 11/03/2020

« Mes os sont-ils constitués de matériaux fractals ? » En lien avec la collection « Matériaux » du musée des Arts et Métiers
Cet exposé a lieu dans le cadre du cycle de conférences « Une invention, des mathématiques » organisé par la SMAI et le Musée des Arts et Métiers. Il est destiné aux classes de lycée et à leurs enseignantes et enseignants. La conférence est précédée d’une visite du musée avec la présentation d’objets phares dont un au moins ou une des collections du musée est en lien avec le thème de l’exposé.
Paris | 11/03/2020

Atelier Math-O-LU : Faut-il s’inquiéter en recevant ce message « qavan SoH Qo’noS, van Dan qeylIS ! » ?, en lien avec le Festival de littérature
Les messages transportent un contenu, mais quel est ce contenu et qui peut le comprendre ? Peut-on déchiffrer la pensée issues des anciennes cultures maintenant éteintes, ou des espèces extra-terrestres ? Quel message la sonde Voyager a-t-elle envoyé à l’autre bout de l’Univers ? A l’opposé du langage des abeilles ou de la langue des signes, César et Turing ont utilisé des techniques de cryptographie et de cryptanalyse pour envoyer des messages secrets ou au contraire les déchiffrer. Existe-t-il encore, à l’ère des ordinateurs surpuissants, des codes sûrs ? Après une introduction de Thomas Guyard, nous expérimenterons la communication chiffrée et ses difficultés, tant à coder qu’à décoder, mais il ne sera pas nécessaire de déjà parler Klingon (ni d’être fan de Star Trek) pour déchiffrer le message du titre.
Loire-Atlantique | Nantes | 11/03 au 18/03/2020

Les mathématiques, une histoire de toutes les couleurs
La journée « Les mathématiques, une histoire de toutes les couleurs » invite une cinquantaine d’élèves de CM2 et de 6ème à participer à des ateliers animés par les étudiants de l’INSPE – Site de Sarreguemines. Elle vise à lutter contre les préjugés/clichés qui laisseraient croire aux enfants que les sciences ne sont pas accessibles à tous les profils de personnes. Le matin, les élèves découvriront de nombreux scientifiques, femmes/hommes, en situation de handicap/en situation ordinaire, issus de la diversité ou non. Les supports utilisés par les étudiants seront divers : vidéo, jeux, théâtre… L’après-midi, les élèves participeront à des ateliers de logique et de manipulation d’objets mathématiques. Les différentes activités proposées aux enfants seront animées en bilingue franco-allemand. Cette journée est prévue le 12 mars 2020, soit durant la semaine nationale des mathématiques coordonnée par le Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse. Le thème de l’année est « Mettons en scène les mathématiques ». La date a également été fixée pour sa proximité avec la journée internationale pour l’élimination contre les discriminations raciales (21 mars).
Moselle | Sarreguemines | 12/03/2020

Échappons à l’effet Matilda !
Le Laboratoire de Mathématiques de Reims et ses partenaires ont mis en place un escape-game pour sensibiliser sur - et lutter contre - la sous-représentation des femmes enseignantes et chercheuses en mathématiques et informatique. S’adressant à des groupes scolaires de niveaux 4ème, 3ème ou 2nde, le dispositif vise, par le jeu, à amener les adolescents qui sont dans une phase de réflexion sur leur orientation à remettre en question certains préjugés sexistes ou sociaux pouvant contribuer à les détourner de cursus scientifiques. L’effet Matilda, i.e. le déni ou la minimisation de la contribution des femmes scientifiques à la recherche, est utilisé comme élément initiateur d’une intrigue qui est plus largement tournée vers le métier d’enseignant-chercheur en mathématiques et de la possibilité qu’a chacun ou chacune de s’y orienter.
Marne | Reims | 12/03/2020

« Vis ma vie de chercheur »
Conférence de Fabrice Rouillier, directeur de recherche Inria, responsable de l’équipe-projet Ouragan, président d’Animath à l’auditorium du Palais de la Découverte.
Intervention parfois interactive faisant à la fois découvrir le métier de chercheur chercheuse en général et mettant les auditeurs et auditrices en situation en leur proposant quelques défis ou en leur montrant des applications inattendues de mathématiques un peu abstraites.
Déroulé • 9h30 : arrivée et entrée des élèves dans le Palais de la découverte • 9h45 - 11h : conférence et questions • 11h : visite libre de l’exposition temporaire « Magnétique ». Cette conférence est destinée aux collégiens.
Paris | 13/03/2020

« Mathématiques sur le devant de la scène »
Conférence de Laurent Di Menza, professeur de mathématiques à l’université Reims Champagne-Ardenne et directeur adjoint du laboratoire de mathématiques de Reims (LMR - CNRS & Université de Reims Champagne-Ardenne).
Les mathématiques, domaine obscur, cloisonné et abstrait où le jeu, la magie et l’activité physique sont impossibles ? Où les applications dans la « vraie vie » sont laissées de côté ? L’objectif de cet exposé est de montrer le contraire, en arrivant à faire cohabiter mathématiques, utilité, créativité, tours de magie et jonglerie ! Il s’inscrit donc dans le thème « Mettons en scène les mathématiques » choisi pour la semaine des mathématiques 2020. Cette conférence destinée aux élèves de cycle 4, sera suivie d’une visite libre de l’exposition temporaire « Magnétique » du palais de la découverte.
Paris | 13/03/2020

Madame Claire Voisin, titulaire de la chaire de géométrie algébrique au Collège de France, rencontre des élèves de collèges et de lycées
Madame Claire Voisin rencontrera le matin plus de soixante élèves de classes de 3e du collège Clément Janequin (Avrillé, 49) et du collège Jean Rostand (Trélazé, 49. Labo de maths). Les élèves s’interrogeront sur le thème "langage et logique". L’après-midi, ce seront plus de 120 élèves issus de 3 lycées du bassin d’Angers qui réfléchiront sur cette question : "Comment formuler des problèmes intéressants en mathématiques ?".
Paris | 13/03/2020

Elle est mathophile !
À l’occasion de la Semaine des maths 2020, la Mathophile se produira au Magasin à Malakoff pour 2 représentations exceptionnelles les vendredi 13 et samedi 14 mars à 20h30… avec le soutien de la Fondation Blaise Pascal et de la Fondation Mathématique Jacques Hadamard ! Elle est mathophile ! de et avec Anne Rougée, lumières Maxime Denis Les joies et les affres de l’apprentissage des maths, à travers le regard d’une prof un peu vacharde, entre drôle de diva et scientifique passionnée, qui va s’autoriser à concilier les maths avec… l’humour et la chanson ! « Y a quand même un truc qu’il faut comprendre avec les maths, c’est que ceux qui en font… ils aiment ça ! Pire : ça les amuse… »
Cie Vagabond-Le Magasin 144 avenue Pierre Brossolette, 92240 Malakoff Métro Châtillon - Montrouge, ligne 13 Bus 194 / 388 (Arrêt Augustin Dumont) www.lemagasin.org Réservations par téléphone au 01 49 65 49 52 ou par mail à theatre lemagasin.org Prix des places : Plein Tarif = 15 € // Tarif Réduit = 10 € (Malakoffiot·tes, seniors +65 ans, demandeur·se.s d’emploi, étudiant·e.s -26ans, familles nombreuses, sur présentation d’un justificatif)
Malakoff | 13 et 14/03/20

Lecture spectaculaire de l’Imprécis de vocabulaire mathématique
L’Imprécis de vocabulaire mathématique est un livre illustré qui rassemble quarante-sept adjectifs qualificatifs employés par les mathématiciens et mathématiciennes, dont le sens souvent flou révèle le rapport subjectif et sensible que chacun entretient avec les objets mathématiques. L’Imprécis de vocabulaire mathématique représente 47 de ces adjectifs selon un double principe littéraire et plastique. Une lecture spectaculaire de l’Imprécis de vocabulaire mathématique sera créée à l’Autoportrait à Marseille.
Bouches-du-Rhône | Marseille | 14/03/2020

« Über die Zahl π und die Quadratur des Kreises »
Conférence de Thomas Simon, professeur à l’Université de Lille, membre du Laboratoire Paul Painlevé (UMR 8524), détaché à l’Ambassade de France en Allemagne.
La quadrature du cercle est la question de construire en un nombre fini d’étapes, à la règle et au compas, un carré de même aire à partir d’un cercle donné. C’est un des plus anciens problèmes des mathématiques qui remonte aux Egyptiens (Papyrus Rhind 1550 avant notre ère) et qui a fait l’objet de très nombreuses tentatives au cours des siècles, l’expression passant entre temps dans le langage commun pour désigner un problème insoluble. La réponse, négative, a été donnée par Ferdinand von Lindemann en 1882 dans un article sobrement intitulé Über die Zahl π et qui s’appuie de façon décisive sur un résultat précédent d’Hermite concernant la transcendance de e. L’impossibilité de la quadrature du cercle est aujourd’hui connue sous le nom de Théorème d’Hermite-Lindemann. L’exposé racontera l’histoire de ce problème, qui est aussi une histoire de π.
Arithmeum, Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität Bonn, 15h.
Allemagne | Bonn | 14/03/2020

AUTRES ÉVÉNEMENTS

Mathematik und Kosmologie : von den Einstein’schen Gleichungen bis zur Planck-Mission
La théorie de la relativité générale repose principalement sur une équation aux dérivées partielles, l’équation d’Einstein (1915), qui est sous-jacente à la plupart des phénomènes physiques paradoxaux que cette théorie illustre. En 1917, Einstein y ajouta un paramètre, la constante cosmologique, dans le but de rendre cette théorie compatible avec l’idée qu’il avait alors d’un univers statique. Selon un mot célèbre, il qualifia ensuite cet ajout de plus grande ânerie (Eselei) de sa vie. La découverte expérimentale de l’accélération de l’expansion de l’univers à la fin des années 90 a cependant remis cette constante cosmologique au goût du jour : cette constante décrirait une force appelée énergie sombre, qui expliquerait cette accélération. La mise en évidence de cette énergie inconnue, déjà présente lors de la mission Planck, constitue l’un des enjeux principaux du télescope spatial Euclid dont le lancement est prévu en 2022. Nos intervenants sont des physiciens théoriciens, l’un français en poste en Allemagne, l’autre allemand en poste en France. Ils dévoileront au public divers aspects mathématiques, aussi bien fondamentaux que numériques, sous-jacents à la recherche en cosmologie. Jean-Pierre Bourguignon donnera en ouverture une introduction scientifique et historique à la relativité générale.
Allemagne | Berlin | 17/03/2020

Congrès Math.en.Jeans
MATh.en.JEANS (Méthode d’Apprentissage des Théories mathématiques en Jumelant des Établissements pour une Approche Nouvelle du Savoir) est un dispositif aux longs cours, d’un atelier hebdomadaire pour une classe, jumelée avec un autre établissement. Un chercheur choisit un sujet ouvert en lien avec ses thèmes de recherche, rencontre deux classes jumelées, à peu près 4 fois dans l’année afin d’avancer dans la résolution du problème, le but étant de préparer un séminaire où on rencontre des équipes d’autres établissements. Les jeudi 26, vendredi 27 et samedi 28 mars 2020, se tiendra, sur le campus de la Doua, le congrès MATh.en.JEANS 2020 pour le quart Sud-Est. Grâce au soutien de l’Université Claude Bernard Lyon 1 et de la Maison des Mathématiques et de l’Informatique (MMI) du labex MILyon, sept cents participants, du primaire à l’université, vont présenter leurs travaux de recherche aux longs cours, en partenariat avec un chercheur.
Montréal (Canada) : du 20 au 22 mars Lyon : du 26 au 28 mars Paris-Saclay : du 26 au 28 mars Bordeaux : du 27 au 29 mars Lille : du 1er au 3 avril Avignon : du 2 au 4 avril Nice : du 2 au 4 avril Pau : du 3 au 4 avril Orléans : du 3 au 5 avril Chennai (Inde) : du 17 au 19 avril Luxembourg : du 30 avril au 2 mai Bordeaux (Congrès européen) : du 11 au 13 mai

Un texte, un mathématicien à Clermont-Ferrand . Des tas de sable aux pixels, deux siècles et demi de transport optimal depuis Monge
En 1781, Gaspard Monge publie son Mémoire sur la théorie des déblais et des remblais, dans lequel il étudie comment déplacer un tas de sable d’un lieu à un autre de manière « optimale ». Presque deux siècles plus tard, dans les années 1940, Leonid Kantorovitch reformule le problème, cette fois pour allouer de manière optimale des ressources en économie. Il prouve l’existence de solutions et le prix Nobel d’économie lui est décerné en 1975 pour ces travaux. Le « transport optimal » était né. Il est aujourd’hui l’objet de nombreux travaux aussi bien théoriques qu’appliqués, et trouve des applications importantes dans des domaines inattendus. Dans cet exposé, on empruntera notamment des exemples venant de l’imagerie numérique et du domaine très en vogue de l’analyse des données. Un exposé grand public par Julie Delon, professeure de mathématiques appliquées à l’université Paris Descartes. Ce cycle est organisé par la Société mathématique de France et la Bibliothèque nationale de France. Il est destiné au grand public, aux professeurs du second degré, aux lycéens et étudiants. Les classes sont les bienvenues. Les enseignants qui souhaiteraient organiser la venue de leur classe peuvent prendre contact avec les organisateurs direction.lmbp uca.fr pour une étude de la prise en charge des frais de transport.
Puy-de-Dôme | Clermont-Ferrand | 30/03/2020

Mettons en scène les mathématiques avec le mathématicien et vidéaste web Lê Nguyên Hoang (Science4All)
Conférences sur le thème des mathématiques de l’intelligence artificielle et de la logique bayésienne. Conférence formation autour de la pensée algorithmique. Programme détaillé en ligne.
La Réunion | Université de la Réunion | 31/03/2020 La Réunion | Lycée Roland Garros | Tampon | 02/04/2020

ACTIONS INSCRITES DANS LA DURÉE

Exposition : Sous la surface, les maths
Cette exposition vous fait passer derrière les écrans. De manière ludique et à l’aide de nombreuses manipulations physiques et numériques, le visiteur est amené à découvrir les mathématiques et l’informatique qui se cachent derrière les magnifiques images des films d’animation et des jeux vidéo.
Rhône | Lyon | Du 30/09/19 au 07/07/20

VISITEZ LE SITE Année des mathématiques